Projet de soins et de soutien communautaires liés au VIH/SIDA


Subventionné par : Palmyrah Workers Development Society – Abbott Fund
Cible   principale : les personnes vivant avec le VIH/SIDA, les enfants vivant avec le VIH/SIDA, les enfants orphelins et vulnérables, et leur famille.
Zone d'action : Blocs de Melur et Kottampatti dans le district de Madurai.

Le projet vise à améliorer la vie des personnes vivant avec le VIH/SIDA, des enfants infectés et affectés par le VIH/SIDA, ainsi que de leur famille. Le projet est soutenu par la Palmyrah Workers Development Society (PWDS) et vient en aide à 15 Panchayats se composant de 56 villages dans les blocs de Melur et Kottampatti dans le district de Madurai.

Le projet de soins et de soutien offre les services suivants aux personnes vivant avec le VIH/SIDA et affectées par ceux-ci : soutien psychosocial, soins de santé, centre de consultation et de dépistage, aide alimentaire et nutritionnelle, soutien financier, secours d'urgence, services directs aux enfants affectés par le SIDA et activités de renforcement des capacités.

Dans le cadre de ce projet, l'on fournit également des informations sur la préservation des droits sociaux. L'on tente de bénéficier du soutien de la communauté et des autorités religieuses en vue de la promotion de la cause sous-tendant le projet. Les membres du personnel aident également les personnes infectées/affectées à obtenir l'aide du gouvernement ou d'organismes non gouvernementaux.

L'équipe crée et dirige des groupes de soutien composés de personnes vivant avec le VIH/SIDA et d'enfants affectés par le SIDA. La création d'une équipe de soins constituée de personnes vivant avec le VIH/SIDA a également concouru de manière considérable à ce projet.

Se voir refuser un logement, être abandonné par les siens et parfois même par sa famille, être licencié, se voir refuser le droit à la propriété, se voir, en tant qu'enfant, imposer des restrictions pour entrer à l'école... Voilà quelques-uns des problèmes majeurs auxquels les personnes vivant avec le VIH/SIDA sont confrontées quotidiennement. Les jeunes veuves de victimes du VIH/SIDA, qui sont nombreuses, sont maltraitées et sont parfois contaminées par le VIH/SIDA en raison de rapports sexuels extraconjugaux non protégés.

La mise en œuvre de ce projet dans la zone d'action a changé la situation. Les gens ont fini par accepter les personnes vivant avec le VIH/SIDA. Les membres de la famille qui les rejetaient les aident à lancer des programmes générateurs de revenus. Une aide médicale a été proposée à bas prix et parfois même gratuitement pour les plus nécessiteux.